en ru

Galerie de photo

 

  • Diversité de chirdaks (tapis en feutre) pittoresques

  • Décoration intérieure de la yourte – avec des spécimens de touch kiiz, tchiy, chirdaks et d’autres produits artisanaux

  • Assortiment de pièces faites à la main : chapeaux, pantoufles, colliers.

  • Modèles de broderie (sayma)

  • Matelas pittoresques et couvertures faits à la main

  • Manifestation de couverture kourak (technique de l’ouvrage de couture fait avec des chiffons).

  • Tak téké — variété de marionnettes (ordinairement se sont des figurines d’animaux, dont le fil est attaché à la main de l’interprète de mélodies de komouz. Ainsi les figurines remuent dans le rythme de la mélodie).

  • Fragment de ciselure sur la surface du kerney – un des instruments musicaux à vent des Kirghiz.

  • Souvent dans les yourtes vous pouvez voir sandyk – coffre dans lequel sont gardés les objets de ménage nécessaires, vêtements ou produits alimentaires.

  • Harnachement, instruments, matériels de chasse et agricoles étaient gardés par les Kirghiz dans la partie de la yourte destinée aux hommes (er djak).

  • Travail de peau est, jusqu’à présent, répandu parmi les artisans du Kirghizstan. Vous pourrez trouver un large assortiment d’articles fabriqués de ce matériel aux marchés et dans les magasins de la capitale kirghize.

  • Natte tchiy, richement décorée de fils de laine de couleurs différentes.

  • Travail de métal incluait aussi la fabrication de détails de harnachement.

  • Le feutre est employé pour la fabrication de plusieurs objets, surtout à la campagne.

  • Berceau (béchik). Y peut être jointe la literie (pour enfant) faite à la main, y compris un petit matelas.

  • Le Sud du Kirghizstan est connu par ses tapis.

  • Lors de la coloration de produits faits à la main sont souvent employés les composants naturels, tels que pelure d'oignon, par exemple.

  • Couvertures et matelas piqués sont, même à présent, juxtaposés, en formant des constructions importantes appelées djuk.

  • Panneaux supérieurs ornés de sculpture d’une des maisons privées au sud du Kirghizstan.

  • Articles tissés termé peuvent être de format différent: de bandes étroites à celles très larges.

  • À Batken (région sud de la république) c’est le fil de coton qui sert de base de tapis.

  • Une tapissière utilise des fils de laine afin de créer un dessin sur le tapis.

  • Point de croix ancien.

  • Bandes tissées de long métrage, différents cordons tressés et glands en fils de couleurs différentes servent tant d’ornement de yourtes que d’objets décoratifs de logements et d’endroits publiques.

  • Ala kiiz ne se caractérise pas par la finesse de ses formes géométriques, mais les articles fabriqués en cette technique, ont une nuance de légère négligence et, grâce à cela, ont l’air confortable et douillet.

  • Le bois jouait un rôle important dans la vie nomade des Kirghiz. À l'arrière-plan : termé – toile tissée savamment.

  • Exemples de produits de tapis de la moitié (approximativement) du 19-e siècle.

  • Panneau en cuir avec effet de figures volumétriques.

  • Céramique de design moderne à une des expositions vente d'artisanat à Bichkek.

  • Sayma (broderie) est largement utilisée à l’ornement (au style national) de costumes et de coiffures.

  • Sayma (broderie) est largement utilisée à l’ornement (au style national) de costumes et de coiffures.

  • Souvenirs aux goûts différents et un porte-monnaie peuvent se rencontrer aux petites foires d’artisanat, ayant lieu pendant des manifestations telles que festivals thématiques ou fêtes régionales.